Eclairer l'avenir

Pour une région leader du biosourcé

Rapport-avis


Même si le concept de produit ou matériau biosourcé paraît bien abstrait, celui-ci a déjà envahi notre vie de tous les jours sans même que nous nous en rendions compte (produits cosmétique, flacons fabriqués à base de canne à sucre, rasoir qui contient des grains de maïs transformés, coque en plastique de smartphone avec de l’amidon transformé, etc… Les matériaux avec lesquels sont désormais construits nos lieux d’habitation connaissent la même révolution. Toutes les secteurs d’activité sont potentiellement concernées : transport, emballages, cosmétiques, bâtiment et construction mais aussi peintures, colles, …

Les entreprises régionales participent déjà de ce processus : toute la région est maillée par les acteurs de la filière, depuis la production jusqu’aux utilisateurs finaux en passant par les différentes étapes de la transformation. Encore jeunes et mal identifiées ces filières possèdent cependant incontestablement un important potentiel de développement. Et c’est pour ces raisons que le CESER a décidé de se saisir du sujet pour en identifier les potentiels et lever les freins.

Ce mardi 28 février 2017, le CESER Hauts-de-France a présenté les résultats de son travail en énonçant des préconisations claires et concrètes. Le CESER invite le Conseil régional à valoriser le développement de la plante comme futur « Or vert » de la région. Mais les obstacles sont encore nombreux (concurrence, prix des produits et matériaux biosourcés, disponibilité et régularité de l’approvisionnement, …) et cet « Or vert » a besoin d’être soutenu dans son développement et structuré afin de transformer ce qui serait encore de l’ordre du potentiel en richesse concrète sous forme d’emplois et d’activités.
Cela implique donc, certes, des mesures à court terme mais aussi une volonté et une stratégie de long terme de la part des pouvoirs publics et de tous les acteurs du monde économique en région.

Aussi, parmi les  premières préconisations, le CESER souhaite mettre l’accent sur l’importance de :

  • la continuité et la clarté du discours politique en faveur de la production et consommation/utilisation de produits et matériaux biosourcés ;
  • veiller à la cohérence, au suivi et à l’évaluation des plans, rapports et avis existants. Si nécessaire, définir une stratégie nationale sur la question.
cellulose
Origine de la publication
CESER Hauts-de-France
Commissions
C1 - Développement économique - International - Recherche
Rapporteurs de la publication

Abonnement newsletter

Restez informé - abonnement à la newsletter
Adresse mail de l'abonné

Nos partenaires

Région Hauts-de-France       CESER de France       cese