Eclairer l'avenir

Les priorités de la présidence française du G7 dans la lutte contre les inégalités : quels enjeux pour les Hauts-de-France ?

« Rendez-vous du CESER » -intervention de Jeanne TOR de TARLE, conseillère diplomatique auprès du préfet  06 mai 2019

Les enjeux des relations internationales sont pour le moins un sujet inhabituel au CESER, assemblée dont la vocation est d’abord et avant tout régionale. C’est pourtant sur le G7, ce groupe d’Etats rassemblant les Etats-Unis, l’Allemagne, le Japon, l’Angleterre, la France, l’Italie et le Canada que se sont penchés les conseillers du CESER lors de ce « Rendez-vous » du 06 mai 2019.

Le G7 est cette instance créée par la France, voulue par le président Giscard d’Estaing pour coordonner et harmoniser les politiques des grandes puissances afin de répondre aux défis économiques surgis au début des années 1970. Réunis  pour la première fois à Rambouillet en 1975, les chefs d’Etat du G7 tentèrent de trouver ensemble des mesures appropriées à la fin de la convertibilité or du dollar et à la hausse de 70% du prix du baril de pétrole.

Tout cela semble aujourd’hui bien loin. Mais ce G7 a perduré depuis cette époque, ponctuant son histoire de réalisations importantes et souvent efficaces.

Madame  Jeanne TOR-de-TARLE, conseillère diplomatique auprès du préfet de région est venue à la rencontre des conseillers de l’assemblée consultative régionale pour présenter les priorités retenues par la France au sein du G7 pour cette année 2019. Car c’est bien la France qui en cette année assure la direction de ce « club des grands » et qui a souhaité retenir pour thématique centrale de sa présidence la lutte contre les inégalités.

Lutter contre les inégalités dans le monde d’aujourd’hui est un vrai défi tant le chantier est immense. Traiter des inégalités dans le monde c’est bien sûr agir pour une répartition plus juste des richesses mondiales – la moitié de ces richesses est détenue par 1% de la population- mais c’est aussi lutter pour la santé des populations les plus démunies en permettant un meilleur accès aux soins, en assurant au plus grand nombre la possibilité de s’instruire, mais aussi en luttant pour l’égalité femmes\ hommes ou contre les problèmes environnementaux qui impactent souvent et plus gravement les plus défavorisés.

La région Hauts-de-France est aussi concernée par ces enjeux. Les atteintes à l’environnement, les risques climatiques ne s’arrêtent pas à nos frontières ; les problèmes sociaux, économiques et humains ne connaissent pas de limites nationales ou régionales même s’ils se déclinent de façons différentes d’un territoire à l’autre.

Gabriel HOLLANDER, vice-président « Europe-International et transfrontalier » du CESER a pu ainsi, en organisant ce « Rendez-vous du CESER », permettre d’aborder ces questions dans leur dimension  internationale.

tarle

 

Abonnement newsletter

Restez informé - abonnement à la newsletter
Adresse mail de l'abonné

Nos partenaires

Région Hauts-de-France       CESER de France       cese