Eclairer l'avenir

Concevoir autrement les futures planifications en santé-environnement et agir ensemble

Rapport-avis

Le CESER propose aux décideurs publics et à l’ensemble des acteurs locaux une démarche collaborative pour agir ensemble et sans délai  en santé-environnement et répondre efficacement à la légitime préoccupation des habitants des Hauts-de-France, inquiets des conséquences de la dégradation de l’environnement sur leur santé.

L’environnement est un déterminant majeur de la santé individuelle et communautaire. Les milieux qui nous entourent agissent quotidiennement sur notre santé : eau, air, qualité des aliments ou des sols, agents physiques, résidus de produits chimiques, etc.
Ces dernières années marquent une prise de conscience individuelle et collective des enjeux sanitaires et sociaux liés à l’environnement. De fait, les relations entre santé et environnement et leurs conséquences actuelles et pour les générations à venir sont de plus en plus prégnantes dans le débat public.

Réuni en assemblée plénière le 25 juin 2019, le CESER a adopté son rapport-avis « Plan Régional Santé-Environnement : Concevoir autrement les futures planifications en santé-environnement et agir ensemble ».

Fruit d’un travail commun de plusieurs mois entre la commission Lien social - Cadre de vie - Santé et la commission Environnement du CESER, ce rapport-avis propose à tous, et notamment aux décideurs publics, les analyses et préconisations des représentants de la société civile sur un sujet majeur de santé publique en Hauts-de-France,  région fortement marquée par des indicateurs sanitaires et environnementaux particulièrement dégradés.

Les préconisations du CESER ouvrent des perspectives pour la prochaine planification régionale en santé-environnement et traduisent une volonté d’agir vite et fort, en s’adossant à un dispositif adapté.

Le rapport-avis du CESER présente :

Des actions prioritaires par domaine :
- air extérieur ;
- air intérieur ;
- perturbateurs endocriniens et nanoparticules ;
- risques émergents ;
- eau ;
- alimentation.

Des préconisations pour parfaire le dispositif de connaissance :
- créer un observatoire régional de la santé-environnement ;
- systématiser l’évaluation ;
- fixer des objectifs de résultat à chacune des actions inscrites au PRSE ;
- développer la recherche sur les causes environnementales des problèmes de santé dans le cadre d’un plan de recherche santé-environnement.

Des préconisations pour la gouvernance et la transition vers le PRSE 4 :

- établir une autorité régionale de référence ;
- conditionner les décisions et les aides publiques à des critères d’évaluation environnementale, sanitaire et sociale ;
- affirmer le PRSE comme instrument de la gouvernance santé-environnement en région ;
- instaurer des financements dédiés et mieux adaptés à chacune des actions du PRSE.

Définir et mettre en œuvre une nouvelle stratégie santé-environnement en Hauts-de-France.
Le CESER demande à être associé étroitement à la  démarche d’élaboration du futur PRSE, puis à être saisi par le Président du Conseil régional sur le projet qui sera soumis au vote de l’exécutif.  

Retrouvez l’intégralité des recommandations et préconisations du CESER dans son rapport-avis : «  PRSE Hauts-de-France : concevoir autrement les futures planifications en santé-environnement et agir ensemble »

promenade
Origine de la publication
CESER Hauts-de-France
Commissions
C4 - Lien social - Cadre de vie - Santé
C7 - Environnement
Rapporteurs de la publication

Abonnement newsletter

Restez informé - abonnement à la newsletter
Adresse mail de l'abonné

Nos partenaires

Région Hauts-de-France       CESER de France       cese